pixelvide
pixelvide pixelvide pixelvide
pixelvide pixelvide

Se connecter      
nav Administration nav Calendrier des manifestations nav Edilité - Urbanisme nav Enseignement et formation nav Informations nav Espace citoyen nav Sociétés nav Bourgeoisie nav Paroisse
pixelvide
nav Accueil
navnav Administration
navnav Calendrier des manifestations
navnav Edilité - Urbanisme
navnav Enseignement et formation
navnav Informations
navnav Espace citoyen
navnav Album Photos
navnav Forum
navnav Membres
navnav Berges
navnav Carillonneur
navnav Four banal
navnav Rue Robert Dill-Bundi
navnav Terrains Alcan
navnav Une commune à la Une
navnav Navisence
navnav Fête interculturelle 2014
navnav Sociétés
navnav Bourgeoisie
navnav Paroisse

  Recherche :


Quoi de neuf ?


Jean-Jacques Zufferey, je suppose que vous êtes le digne successeur d'une longue tradition de carillonneurs ?
Pas du tout, en fait je suis le premier carillonneur de Chippis! Il faut savoir que l'ancienne église ne possédait pas de carillon. En revanche, ses 4 cloches ont été conservées, puis installées dans le nouveau clocher en 1964. Tous les écoliers du village ont d'ailleurs été mis à contribution cette  année-là, pour hisser les cloches.

Et comment êtes-vous devenu carillonneur?
M. Armand Marin, président de Chippis avait lancé l'offre. Après m'être entraîné à jouer des mélodies en n'utilisant que les quatre touches SOL, LA, SI, DO de mon piano, je me suis proposé. J'en profite pour saluer René Perruchoud qui faisait partie des jeunes qui s'étaient intéressé à cette proposition.

Le clocher comporte donc quatre cloches ?
En fait, deux nouvelles cloches ont été ajoutées en 1964 aux quatre récupérées de l'ancien clocher, mais le carillon n'utilise que quatre parmi les six cloches.

A quelles occasion peut-on vous entendre?
A Pâques, à la Fête-Dieu, éventuellement lors d'autres fêtes importantes, et ce soir, avant la messe de minuit!


Get the Flash Player to see this player.

Et d'où vous proviennent vos partitions ?
En fait je n'ai pas de partition, car chaque carillonneur doit composer des mélodies en fonction des notes jouées par ses cloches. Je ne pourrais donc pas jouer mes mélodies sur d'autres carillons comme celui de Chandolin, par exemple.
Je joue donc de mémoire toutes mes mélodies, que j'ai adaptées à partir de thèmes connus.

  • Il est né le divin Enfant
  • Ma petite est comme l'eau
  • La marche de Saint-Urbain (une composition personnelle)
  • Le bon roi Dagobert
Ce dernier thème m'avait valu à l'époque les foudres de ma mère, scandalisée qu'un air profane faisant allusion à une culotte soit joué dans le clocher de notre église...



A quoi pense-t-on quand on joue tout seul au sommet de ce clocher?
Tout d'abord, j'y éprouve du plaisir. Je ne vois pas mon public, mais de là-haut, je vois Chippis. Je ne ressens pas de contrainte, je ne pense à rien car je suis concentré sur ce que je joue et je vis cet instant présent.

Quel profil doit avoir un bon carillonneur?
Il doit respecter l'édifice; le désir de carillonner doit venir de lui-même, et il doit être capable physiquement de gravir de bon matin les 156 marches du clocher.

pixelvide
pixelvide
pixelvide

Se connecter